Aller au contenu principal

Abeilles : vigilance accrue face aux parasites

Le changement climatique expose les abeilles à un parasitisme croissant. Les apiculteurs doivent adapter leurs méthodes pour garantir l’état sanitaire des ruches.

Même si la récolte de miel ce printemps a été «petite» en Sarthe, l’année 2022 s’annonce meilleure que 2021. «Du moins, nous l’espérons, déclare Catherine Trouillet, car l’an passé  la récolte a été déplorable». La faute à la météo avec des conditions défavorables à la fois, à l’efficacité des traitements sanitaires, mais aussi à l’alimentation des ruches. «Nous avons eu deux alertes à la famine en 2021 et avons dû nourrir les abeilles au sucre, rappelle la présidente de la section apicole du GDS72, nous estimons avoir perdu entre 20 et 30% des colonies». 

 

Varroa : ennemi numéro 1

Le changement climatique, qui expose les abeilles à un parasitisme croissant, impose à l’apiculteur d’adapter ses méthodes. «L’apiculture de grand-papa n’est plus possible, souligne Catherine Trouillet, l'apiculteur est un éleveur qui doit avoir des pratiques raisonnées et raisonnables». L’ennemi principal à combattre reste le Varroa. «Mais il devient de plus en plus résistant, reconnaît-elle, nous devons donc multiplier les techniques pour lutter contre sa propagation. Outre les traitements médicamenteux, nous testons des moyens zootechniques tels que l’encagement des reines ou encore le piégeage du Varroa dans les couvains de mâles». Le frêlon asiatique arrive en deuxième position des prédateurs des abeilles. La section organise la lutte active contre ce parasite, conformément à la directive nationale de piégeage et de destruction. Et informe ses adhérents en temps réel des anomalies relevées dans certains secteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Un bâtiment de 30 000 poules plein air

Installé depuis le 1er novembre 2020, Benoit Chaudemanche, éleveur de la commune de Aigné, nous présente son bâtiment de 30…

Une machine pour aider à récolter les asperges
Les associés de l’EARL Ouvrard produisent des asperges et ont réduit la pénibilité en investissant dans une machine autonome d’…
Concours inter-régional limousin : de jolis prix pour les Sarthois
Quatre élevages sarthois ont participé le week-end dernier au concours inter-régional Grand-Ouest de la race limousine à Lisieux.
Groupama : "rester le premier assureur en agriculture"
Lors de l'AG de sa fédération sarthoise, le 26 avril au Mans, Groupama Centre Manche est revenu sur une année riche en actions…
Fenaison : des outils de récolte de grande largeur
À travers une première "Journée de l'herbe" le 26 avril à Loué, Chesneau Agri Ouest a présenté une gamme d'outils de grande…
Aide porc : dépôt des dossiers jusqu'au 15 mai
Une deuxième enveloppe d’aide est ouverte par FranceAgrimer jusqu’à épuisement des crédits et au plus tard jusqu’au 15 mai.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 142€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois