Aller au contenu principal

Adapter l'alimentation en cas de stress thermique

Distribuer un fourrage frais, concentrer la ration, augmenter l'apport en minéraux sont des clés pour maintenir la production lorsque le mercure grimpe.

Il est particulièrement important, lorsqu'il fait chaud, d'apporter un fourrage frais. « Un fourrage qui chauffe fera chauffer toute la ration. Le cœur du silo doit généralement être à moins de 20°C. Un front d'attaque qui chauffe peut être le signe d'un souci d'avancement, de tassage, ou d'un silo mal orienté », détaille Germain Néré, référent nutrition robot chez Seenovia. Les éleveurs peuvent aussi opérer une transition d'une distribution matinale vers une distribution le soir, pour garder la ration fraîche.
 

En pic de chaleur, il est important de veiller à ce que l'ingestion se maintienne. « La baisse d'ingestion peut être de 10 à 15 %, ce qui peut engendrer une baisse en lait et de la note d'état corporelle », rappelle Germain Néré. La solution est alors de concentrer la ration en énergie et en protéines ; Seenovia conseille de prévoir une ration 'spéciale stress thermique' enrichie en correcteur azoté.
Pour compenser la dilution par l'eau de boisson, la minéralisation doit être augmentée. De même pour le bicarbonate qui peut être distribué en libre service, de façon à prévenir l'acidose, dont le risque est accru en cas de forte chaleur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Un label pour se réapproprier la gestion des haies
  Le 22 novembre, le Civam AD 72 a organisé une journée technique sur l'exploitation d'Anaïs Blin, à Aigné, pour présenter le…
Des tracteurs Fédé aux couleurs de Noël
L'opération 'tracteurs décorés', initiée par des agriculteurs des cantons de la Suze-sur-Sarthe et le Mans 2, fait déambuler 13…
4L par vache de plus, grâce aux robots
  Avec deux robots A5 Lely, les associés du Gaec du Bourg neuf, à Saint-Georges-le-Gaultier, ont augmenté leur production de 4L…
Preview image for the video "Portrait de JA: Emeline GOYER".
Portrait de JA: Emeline GOYER
  
De la cameline pour la production de biocarburant
  A Théligny, Valentin Chevalier cultive depuis deux ans la cameline en dérobée en contrat avec la Scael.
Un forum transmission organisé à Cherré
La Chambre d'agriculture poursuit son projet pilote qui vise à favoriser la transmission sur le territoire de l'Huisne sarthoise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 142€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois