Aller au contenu principal

Conduire des prairies productives

Les éleveurs de la race charolaise se sont réunis vendredi 1er juillet sur l’exploitation d’Alexis Morançais, à Thoiré-sur-Dinan.

Source de protéines pour les troupeaux ruminants, et facteur important dans l’autonomie fourragère des exploitations viande bovine, l’herbe montre pourtant des écarts de rendement, de l’ordre « de 33% en ensilage». Pour améliorer ces résultats, le choix des espèces est seulement un des leviers, comme l’a souligné Jacques de Launay, vendredi 1er juillet, lors de la journée technique organisée par l’association des éleveurs de bovins de la race charolaise (Sebrac).

Récolte au stade feuillu

L’autre clé de la réussite de l’exploitation des prairies est de récolter l’herbe au bon stade végétatif entre mars et juin. L’exploitation en foin ne démarre qu’à partir de 600 degrés-jours, lorsque l’épi commence à monter. «C’est le moment de déclencher une fauche précoce pour compléter un silo, suggère le spécialiste des espèces fourragères chez Agrial, puis, à partir du début épiaison, aux environs de 800 degrés-jours, les teneurs en UFL et MAT sont les plus intéressantes. Après l’épiaison, ces valeurs chutent. Donc mieux vaut une fauche précoce que la recherche du rendement».
 

Une ration basée sur l'herbe

Pour nourrir son troupeau de 25 mères Charolaises et leur suite, Alexis Morançais mise essentiellement sur ses prairies : 39 ha dont 25 ha de prairies  autour du siège d’exploitation. Hormis les 3,5 ha de maïs valorisés en grain humide pour les taurillons, et du blé ou de l’orge aplati pour les vaches, la ration est composée de foin et d’enrubannage. L’objectif de l’éleveur est d’obtenir un maximum de fourrage de bonne qualité. «Je privilégie l’enrubannage lors des premières coupes, explique-t-il, puis je fertilise avec du lisier de porcs avant la deuxième coupe, en foin. Cela aide beaucoup au redémarrage de la pousse». Alexis Morançais récolte entre 3 et 3,5 T de MS/ha à chaque coupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

60 ans d'alternance en Sarthe
Les Maisons familiales rurales de la Sarthe fêtent soixante ans d’alternance. Six décennies d’ancrage au sein des territoires…
" Je veux apporter de la nuance "
L’Agri-youtubeurre sarthois continue à tisser sa toile médiatique en signant un livre éclairant qui déconstruit les idées conçues…
Inséminer soi-même pour gagner en autonomie
 A la Flèche, Quentin Hautreux s'est formé à l'IPE avec Innoval pour encore mieux maîtriser sa reproduction. Le Gaec des Courbes…
L'anticipation comme sécurisation
Les pensions de retraite agricoles sont souvent insuffisantes. Mais il existe différentes stratégies d’épargne pour se constituer…
Sollicitez l'amortisseur tarifaire
Le dispositif d’amortisseur tarifaire sur l’électricité est entré en vigueur au 1er janvier 2023. Il le demeurera jusqu’au 31…
" On ne nous laisse pas le temps "
La Cour de justice européenne n’autorisera pas en 2023 une troisième dérogation pour l’utilisation des NNI, des molécules “…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 122€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois