Aller au contenu principal

Foire du Mans
La société des agriculteurs prépare les 4 jours

  La société des agriculteurs, qui tenait son Assemblée Générale ce mercredi 24 mai à la caisse régionale du Crédit Agricole Anjou Maine, a présenté les grandes lignes de l’édition 2023 de la foire agricole des 4 jours du Mans.

La foire agricole, qui se déroulera du 14 au 17 septembre prochains, se présente pour le président de la société des agriculteurs Olivier Pousse comme « une édition normale », après une foire 2022 marquée, on s’en souvient, par le concours national Limousin. A noter toutefois le retour des montbéliardes, qui n’avaient pas pu organiser de concours l’année dernière, « et nous en sommes très heureux » se félicite Olivier Pousse. La race saosnoise va quant à elle ouvrir son concours aux éleveurs des départements limitrophes de Mayenne et de l’Orne « pour étoffer un peu les effectifs ». Côté charolais enfin, le concours est reconnu par le herd-book depuis l’année dernière, ce qui rajoute une dynamique supplémentaire, qui « ne devrait pas être démentie cette année ».

 

Toutes races confondues, 100 éleveurs avaient présenté l’année dernière près de 400 bovins au Mans, sans oublier les concours ovins, percherons et avicoles. Pour cette année, « l’ouverture des inscriptions se fera en juillet », dixit Xavier Godefroy, du secrétariat de la société des agriculteurs.

 

Côté finances, le modèle économique de la structure « reste fragile » selon son président, qui se bat néanmoins pour le préserver et « éviter que les éleveurs exposants aient à faire la virgule d’ajustement ».

 

A.FRUCHET

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Erwan de la Fouchardière est le nouveau directeur de la Cafel.
Erwan prend
les rênes
Erwan de la Fouchardière, 38 ans, est le nouveau directeur de la Cafel. Après plus de dix ans passés chez Biodevas, à Savigné-l'…
A partir du 1er juillet, aucune avance de trésorerie ne sera à faire ; les agriculteurs éligibles se verront appliquer un tarif de 3,86 €/hl s'ils ont une attestation.
Comment bénéficier de la taxe réduite en pied de facture dès le 1er juillet ?
Les victoires du réseau FNSEA-JA sur le GNR se multiplient depuis le début de l'année. La dernière en date n'est pas des moindres…
Chez Jacky Pezet à Duneau, la portance des sols et l'herbe trop haute ne permettent pas la sortie de tous les animaux au pâturage.
Quand l'abondance nuit...
Le 16 mai, Jacky Pezet, éleveur à Duneau, n'avait pas encore terminé la mise à l'herbe et continuait à nourrir des animaux au…
Transmission
de témoin
chez Claas PDL
Pendant huit ans, Christophe Ferrandon a roulé avec Claas. Mais l'heure était venue pour lui de passer le témoin à Benoît…
Le bilan de la campagne 2024 en Sarthe
Les déclarations Pac 2024 s'étant clôturées le 24 mai, la DDT 72 nous fait un bilan chiffré de cette campagne 2024 et des…
Guillaume dans sa parcelle de maïs.
" L'assurance de rendements lissés "
A La Chapelle Saint-Rémy, Guillaume Dreux est un inconditionnel de l'ACS. Le jeune céréalier nous parle de ses vertus. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 130€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois