Aller au contenu principal

L’Apad Perche teste des leviers pour gérer l’enherbement

L’association pour la promotion d’une agriculture durable (Apad) Perche tenait son assemblée générale le 8 juin à Saint-Maixent.

Réunissant 70 adhérents sur les départements de la Sarthe, de l’Orne, du Loir-et-Cher et la moitié de l’Eure-et-Loir, l’APAD Perche a tenu son assemblée générale mercredi 8 juin, à Saint-Maixent. En présence du président national de l’association, François Mandin, l’animateur, Thibaud François, et le vice-président, Christophe d’Aillières, ont dressé le bilan des activités de l’année 2021. Outre les tours de plaine, chaque premier jeudi du mois, et les formations proposés aux adhérents, l’association réalise des essais contribuant à étoffer les données nationales sur l’agriculture de conservation des sols (ACS). «Nos projets demandent du temps et nous sommes toujours en recherche de partenaires, rappelle François Mandin, car le temps de la technique n’est pas celui de la politique».
 

Des essais en Sarthe

Le projet national SOLutions ACS, qui visait à étudier l’impact de l’arrêt du glyphosate sur la gestion de l’enherbement, se termine ce mois de juin. A Marolles-les-saint-calais, des essais sur les parcelles de Philippe Durand, incluses dans ce projet, ont montré la difficulté d’avoir une récolte sans herbicide. «Et la diminution du glyphosate dans l’itinéraire fait croître des indicateurs négatifs comme le temps de travail et les émissions de GES», détaille Thibaud François. Un des leviers identifiés pour limiter le recours au glyphosate étant la couverture des sols, le projet Soliflor poursuit les recherches autour de cette thématique. Plusieurs plateformes sont lancées en France, dont une sur le territoire de l’APAD Perche. «En partenariat avec l’INRA et le syndicat de bassin Loir aval, nos essais porteront sur comment mieux cibler les couverts pour maîtriser le désherbage», décrit l’animateur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Un Lely Vector pour des rations plus précises
Lors d'une journée portes-ouvertes organisée par Lely le 2 juin, Charles et Mathieu Taillet ont présenté leur Lely Vector, qui…
Les comices sont de retour
L’année 2022 signe le retour des comices en Sarthe. Après deux ans d’arrêt, pour cause sanitaire, une vingtaine de manifestations…
Travailler l'agronomie pour sécuriser son système
Lors d'une session délocalisée sur l'exploitation de Dominique Defay, à Tennie, la Chambre d'agriculture a souligné l'importance…
Diversifier les fourrages pour plus d’autonomie
L’autonomie alimentaire et protéique était au coeur de l’assemblée générale de l’association Normande 72, jeudi 9 juin, à La…
L’Apad Perche teste des leviers pour gérer l’enherbement
L’association pour la promotion d’une agriculture durable (Apad) Perche tenait son assemblée générale le 8 juin à Saint-Maixent.
Travail à temps partagé

Juin 2022 - Nous retrouvons Théo Pasquier, salarié agricole employé par le GED72 sur trois exploitations près de Dollon.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 142€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois