Aller au contenu principal

L'APBO et Bel renouvellent leur accord

Conclu depuis trois ans, le partenariat entre l'industriel Bel et les producteurs laitiers de l'APBO est renouvelé et vise la labellisation bas carbone.

«Nous sommes fiers d'avoir initié cette démarche il y a trois ans, bien avant la loi Egalim, reconnaît Antoine Fiévet, pdg du groupe  Bel, mais ce n'est pas le moment de relâcher nos efforts pour continuer à construire une démarche durable avec nos partenaires». C'est en Sarthe, mercredi matin, sur l'exploitation d'Aurélie Chandavoine et Samuel Dujardin, à Degré, que l'industriel laitier a tenu à "célébrer" le renouvellement de son partenariat avec les 800 producteurs de l'APBO (association des producteurs de Bel Ouest). Signé officiellement le 29 janvier 2018, cette charte de confiance fixait un prix de référence à 350€/1000L, avec deux primes rémunérant les pratiques durables des éleveurs (15€ pour une alimentation sans OGM et 6€ pour un minimum de 150 jours de pâturage par an).

Stabilité des élevages
Trois campagnes plus tard, cette démarche a apporté «la sécurité» aux éleveurs. «Ce contrat nous donne une lisibilité très objective avec un prix garanti pour une année et connu dès l'automne, souligne Gilles Pousse, président de l'APBO, et au-delà cela nous offre des perspectives à moyen terme et plus de stabilité dans les élevages». Dans l'accord renouvelé pour 2021, le prix de référence est le même, ainsi que les primes de différenciation, pour une livraison de 405 millions de litres, mais des «mécanismes d'ajustement au marché» ont été ajoutés. D'autres actions en faveur du bien-être animal et de la préservation de l'environnement seront déployées par les éleveurs, comme la labellisation bas carbone.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Un Lely Vector pour des rations plus précises
Lors d'une journée portes-ouvertes organisée par Lely le 2 juin, Charles et Mathieu Taillet ont présenté leur Lely Vector, qui…
Les comices sont de retour
L’année 2022 signe le retour des comices en Sarthe. Après deux ans d’arrêt, pour cause sanitaire, une vingtaine de manifestations…
Travailler l'agronomie pour sécuriser son système
Lors d'une session délocalisée sur l'exploitation de Dominique Defay, à Tennie, la Chambre d'agriculture a souligné l'importance…
Diversifier les fourrages pour plus d’autonomie
L’autonomie alimentaire et protéique était au coeur de l’assemblée générale de l’association Normande 72, jeudi 9 juin, à La…
La race Prim’Holstein conserve sa dynamique en Sarthe
Le syndicat Prim’Holstein72 a placé son assemblée générale sous le signe de la performance et de la convivialité.
Les Cuma face au défi de gouvernance
A l'occasion de l'AG de l'UD Cuma le 23 juin à Mayet, les membres des Cuma sarthoises se sont interrogées sur leur gouvernance.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 142€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois