Aller au contenu principal

Crise agricole
Les agriculteurs érigent le mur de la colère devant la préfecture 

Vendredi dernier, le réseau JA / FDSEA 72 organisait une action symbolique destinée à maintenir la pression en amont de l'ouverture du Salon International de l'Agriculture prévue le lendemain. 

200, c'est le nombre de tracteurs qui étaient en place à la Préfecture du Mans aux alentours de 15h vendredi dernier. En effet, dans le cadre de sa venue au SIA, le président de la République, Emmanuel Macron avait annoncé participer à un grand débat réunissant l'ensemble des acteurs du monde agricole. Une annonce plutôt prometteuse pour l'ensemble de la filière, qui se mobilise depuis de nombreuses semaines. Or, à la veille de l'ouverture du Salon, le monde agricole apprenait qu'Emmanuel Macron avait également convié à ce débat les Soulèvements de la Terre, un groupuscule dont son propre gouvernement avait demandé la dissolution (lire encadré en bas de page). La goutte de trop pour les agriculteurs sarthois qui ont alors décidé de se mobiliser une énième fois afin de "faire du bruit et de maintenir la pression !" sur le Gouvernement comme l'a rappelé Denis Pineau, président FDSEA de la Sarthe. 

C'est aux abords d'Antarès que les agriculteurs sarthois s'étaient donné rendez-vous ce vendredi afin de former un cortège coloré de tracteurs qui avait pour objectif de rejoindre la place Aristide Briand, en plein centre du Mans. Une fois arrivés sur place et dans le but de symboliser leur mécontentement, les adhérents du réseau FDSEA / JA de la Sarthe ont notamment érigé un mur de parpaings devant les grilles de la Préfecture. Comme n'a pas manqué de le rappeler le secrétaire général de la FDSEA 72, Dominique Rousseau : "avec une attitude comme ça, on fonce dans le mur !".

L'administration n'a pas été oubliée par les manifestants, puisqu'un peu plus tard dans la journée, un second mur a également été construit devant la Direction départementale des territoires, située boulevard Paixhans au Mans. Des pneus ainsi que de la paille ont également été déversés sur les lieux par les agriculteurs présents, très remontés face aux incohérences du Gouvernement français. Une pression d'ailleurs appelée à être maintenue pendant la durée du Salon de l'agriculture par les responsables professionnels du réseau. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Bureau JA72 2024-2026
Un nouveau binôme chez JA72

Mercredi 3 avril 2024, les Jeunes agriculteurs de la Sarthe ont élu leur nouveau bureau pour la mandature 2024-2026. Cyril…

Justin et Jérôme Froger ont acheté une fabrique d'aliments à la ferme (Faf) d'occasion qu'ils ont entièrement démontée à Savigny-sur-Braye et remontée chez eux.
Les belles synergies de la SCEA Froger

Seul multiplicateur français à produire des PICS x 54*, la SCEA Froger nous a ouvert ses portes pour évoquer ses derniers…

Philip Smid et son fils Enzo ont accueilli la faucheuse de la SARL Dupuy, mercredi 20 mars, qui a laissé de beaux andains d'herbe brillante, sur une parcelle de 8 ha.
Mise à l'herbe retardée, la fauche privilégiée

En Sarthe, l'humidité persistante qui engorge les sols empêche pour le moment la mise à l'herbe des troupeaux. La logique…

Un épandage sur les cultures et sans tassement dès février !

L' épandage sans tonne fait de plus en plus d'adeptes. Damien Busson nous présente les principales caractéristiques de cette…

Alors que les conditions météo ont rendu difficile l'accès aux parcelles agricoles, cette mesure doit permettre de réaliser les travaux d'entretien dans les semaines à venir.
Les haies peuvent être élaguées jusqu'au 15 avril

La Préfecture de la Sarthe vient de donner une réponse favorable à la demande de la FDSEA et des JA72 formulée le 6 mars…

Florian Hérisson avec ses gestantes sur paille. Le bâtiment construit en 2003 accueille aussi la maternité et la verraterie.
La filière Agrial porc Faf valorise le lien au sol

A Bernay-en-Champagne, Florian Hérisson a repris l'élevage de porcs familial en 2023. Il produit aujourd'hui 3 600 charcutiers…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 130€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois