Aller au contenu principal

Les éleveurs de bovins viande se forment à la HVE

Les premiers éleveurs de bovins viande sarthois se sont formés à la certification HVE par l'intermédiaire de la Chambre d'agriculture.

Les 11 et 17 juin, la Chambre d'agriculture a formé un premier groupe d'éleveurs de bovins viande sarthois à la certification HVE. Une majorité d'entre eux, engagés dans une démarche collective, sont apporteurs pour la SAS Qualiviandes, à Requeil, d'autres agissent individuellement. Tous sont motivés par le même objectif : accéder plus facilement au marché de la restauration collective, qui se voit imposer par la loi EgAlim de s'approvisionner à 50% en produits 'de qualité et durable' (dont la HVE fait partie) d'ici le 1er janvier 2022.

La session, animée par Matthieu Gaudin, conseiller agronomie à la Chambre d'agriculture des Pays-de-la-Loire, vise à accompagner les participants au niveau 1 de la certification. « L'objectif est de redéfinir le cadre réglementaire et d'amener les participants à s'auto-diagnostiquer, puis, à partir des chiffres de chacun, de les aider à gagner des points pour chaque thème », explique-t-il.
Pour la suite, la Chambre d'agriculture propose une demi-journée de diagnostic individuel en élevage pour l'accréditation du 1er niveau de la HVE. Les éleveurs devront enfin être audités par un organisme indépendant et agréé pour être certifiés. D'autres sessions de formation HVE seront organisées dès la rentrée de septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Charline, une salariée remplacement aventurière au Ged 72

Salariée GED 72 en bovins lait, Charline Hahusseau projette son avenir dans une exploitation caprine. Cela passera par un…

Le pois chiche, une alternative au maïs grain

A Sarcé, Loïc et Jean-Luc Bagiau ont semé pour la deuxième année 8 ha de pois chiche en contrat avec la CAPL. Père et fils…

Mickaël Jousse dans une parcelle non semée.
"Il va falloir allumer les phares !"
À l'heure où la campagne de semis devrait battre son plein, à Neuville, Mickaël Jousse, comme beaucoup, commence à trouver le…
Cédric Paris (à dr.), éleveur laitier à Beaufay, délègue ses semis de maïs à son entrepreneur, Fabien Lecroc (à g.)
Des semis de maïs entre les gouttes
A Beaufay, Cédric Paris a entamé lundi ses semis de maïs ensilage sur 12 ha de terres sableuses. L'éleveur délègue cette activité…
Le respect de la BCAE 8 n'est plus conditionné à la mise en place de 4% de jachères, plantes fixatrices d'azote ou dérobées
Suppression des jachères : une victoire de plus au compteur
Alors que la campagne de déclaration s'accélère, le Parlement européen vient de valider la suppression de l'obligation de 4% d'…
La rencontre des parlementaires et des élus a eu lieu sur l'exploitation des Leffray à Allonnes. En haut à dr., les attachés parlementaires (de Marietta Karamanli et Elise Leboucher notamment) . En bas, on aperçoit Thierry Cozic, sénateur, et Julie Delpech, députée.
Renouvellement des générations : il est temps d'agir
Vendredi dernier, à la veille des débats sur le PLOAA à l'Assemblée nationale, la FDSEA et Jeunes Agriculteurs Sarthe…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 130€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois