Aller au contenu principal

Pommes : fin de saison sans irrigation

A Oizé, Pierre Leroy, qui craint un impact de l'arrêt de l'irrigation sur le calibre et la quantité de fruits, a débuté précocement sa récolte le 16 août.

Avec l'interdiction d'irriguer dans plusieurs secteurs du sud Sarthe, les arboriculteurs, pour qui l'irrigation est cruciale à cette époque pour permettre le grossissement des fruits et la mise en réserve des arbres pour la saison prochaine, fulminent.
Avant l'arrêt de l'irrigation, la prise de calibre a été correcte pour les variétés précoces : Elstar, Gala ou Reine des Reinettes. Du fait de la chaleur, le taux de sucre est exceptionnel. Côté sanitaire, les problèmes fongiques (comme la tavelure) ont été moindre du fait des conditions sèches, mais la pression du Carpocapse, qui a fait 4 générations, a été plus forte. Chez Pierre Leroy, à Oizé, La récolte des variétés précoces, attaquée le 16 août, s'annonce bien d'un point de vue gustatif, même si le tonnage devrait être impacté. 
 

La récolte se poursuit sous haute tension : « nous craignons que nos arbres ne lâchent leurs fruits à cause de la sécheresse -une façon pour l'arbre de se protéger-; dans ce cas nous devrons accélérer la cueillette. » Pour les variétés tardives, qui n'ont pas fait leur calibre, l'incertitude plane. « Aujourd'hui la Pink Lady fait 50 mm, alors qu'elle se commercialise à 65 mm. Si l'irrigation ne reprend pas, 10% de la récolte seulement sera commercialisable. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Simon Ondet, qui travaille chez Solewa depuis 17 ans, est arrivé à la direction générale en 2022. Sur le toit du siège du Mans, 450 m² de panneaux solaires ont été installés soit 90 kWc.
Solewa devient
Wewise
L'entreprise Sarthoise Solewa, filiale du groupe Butagaz, deviendra Wewise en 2026. Cette nouvelle entité regroupera 4 acteurs du…
Vendredi dernier, les éleveurs sont allés rencontrer les dirigeants de LDC au siège de Sablé pour avoir des explications sur le poulet importé.
LDC doit renouer avec ses éleveurs
Les dirigeants de LDC ont reçu vendredi dernier une délégation de la FDSEA et JA Sarthe pour s'expliquer sur le poulet d'…
De nombreux éleveurs, une cinquantaine environ, ont fait le déplacement pour faire part au groupe LDC de leur mécontentement et de leur incompréhension.
" La confiance est perdue "
L'ampleur prise par l'affaire du camion polonais est révélatrice d'un malaise chez certains éleveurs qui travaillent avec LDC. A…
De gauche à droite, Michel Bertault, éleveur porcin à Chantenay-Villedieu, Alain Lecomte, céréalier à Tuffé, Cécilia Moltrasio et Anne Proust, conseillères agronomie à la Chambre d'agriculture.
Après le coup de tampon, le coup de balai
Alors que sa suppression dans sa forme actuelle a été actée, nous avons assisté à une session collective du Conseil stratégique…
Julien Gaschet (au centre), président, et Stéphane Plu, trésorier de la Cuma des Sources, à Montaillé, sont venus témoigner. Cette Cuma créée en 1967 embauche 3,5 salariés pour 50 adhérents. Depuis le changement de bureau, l'union a aidé l'équipe à créer des fiches de poste et des commissions ont été mises en place pour répartir le travail.
Le réseau poursuit sa restructuration
L'UD Cuma Pays de la Loire section Sarthe a organisé son AG le 1er février à Tresson. A l'heure du regroupement et de la fusion,…
Guillaume Degoulet est installé à la SCEA des Sables à Noyen sur Sarthe.
Des bâches pour optimiser son lisier

Depuis deux ans, Guillaume Degoulet, éleveur porcin à Noyen-sur-Sarthe, bénéficie des effets positifs de la couvertures des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 130€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois