Aller au contenu principal

Foire du Mans
Près de 500 bovins attendus

La Foire des 4 Jours réunira près de 500 bovins pour le 135e concours départemental, du 14 au 18 septembre au Centre des Expositions. Le thème du changement climatique sera à l’honneur sur le stand de la Chambre d’agriculture.

« Les 4 Jours sont un tremplin aux concours régionaux et nationaux pour nos animaux », rappelle Olivier Pousse. Mardi 5 septembre à l’Hôtel de Ville du Mans, le président de la Société des agriculteurs et Olivier Lebert, président de la Chambre d’Agriculture de la Sarthe, étaient aux côtés de Stéphane le Foll pour lancer à travers une conférence de presse la prochaine foire des 4 Jours. Le maire du Mans espère renouveler la fréquentation record de 145 000 visiteurs en 2022, année qui marquait le retour de l’événement après deux ans sans Foire, du fait de la crise de la Covid. Le fil rouge cette année, « ça va swinguer ! » veut faire de cette édition une grande fête populaire marquée par de nombreuses animations musicales, mais aussi sportives.

Retour de la Montbéliarde

Le 135ème concours départemental agricole réunira près de 500 bovins dans l’enceinte du parc des expositions ; parmi eux, la race Montbéliarde fera son grand retour -elle n’avait pas été représentée en 2022 faute d’effectifs suffisants-, et les Prim’Holstein viendront en force avec 119 animaux inscrits. L’événement joue cette année encore la carte de la diversité et du local avec en prévision 120 chevaux Percherons, 65 moutons Bleu du Maine, des expositions d’ânes et de volailles, etc. « Notre village agricole professionnel sera renforcé cette année, avec la présence de nombreux concessionnaires », indique Olivier Pousse qui salue l’arrivée de 18 nouveaux partenaires commerciaux sur la foire agricole.

Le stand de la Chambre d’agriculture présentera des animations à destination des agriculteurs et du grand public sur le thème du changement climatique. « C’est un enjeu qui nous tient à cœur car beaucoup d’agriculteurs sont déjà engagés dans une transition pour relever ces défis », souligne Olivier Lebert, qui salue « une foire unique » à l’échelle régionale. Parmi les sujets abordés : l’émission de gaz à effet de serre, le stockage du carbone ou encore la gestion de l’eau. Le but est aussi de mettre en valeur l’accompagnement des agriculteurs par la Chambre d’agriculture et les leviers mis en place sur les exploitations. Le public pourra « manger sarthois » en dégustant des casse-croûtes fermiers préparés sur le stand.

Poursuite du projet de rénovation

Le Conseil Départemental, lui, immergera le public dans les futurs JO de Paris et plus généralement la pratique du sport. Pour l’occasion, aux 600 m² habituels s’ajoutent 1 000 m² extérieurs dédiés au sport offrant la possibilité de s’essayer au tennis de table, au basket, ou encore l’athlétisme, et à plusieurs handisports. De son côté, le Mans Métropole présentera quelques grands projets dont les travaux démarreront en 2024, comme ceux prévus au palais des congrès ou l’allongement des quais du tramway. Un « grand projet de rénovation » du Centre des expositions est également prévu pour « capter de grandes expositions », rappelle Stéphane le Foll. Au programme : réfection des bâtiments vétustes et développement de la partie photovoltaïque. « Les ombrières ont été une réussite l’an passé et ont donné une image très moderne, s’est félicité le maire, tout le monde a été rassuré. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Erwan de la Fouchardière est le nouveau directeur de la Cafel.
Erwan prend
les rênes
Erwan de la Fouchardière, 38 ans, est le nouveau directeur de la Cafel. Après plus de dix ans passés chez Biodevas, à Savigné-l'…
A partir du 1er juillet, aucune avance de trésorerie ne sera à faire ; les agriculteurs éligibles se verront appliquer un tarif de 3,86 €/hl s'ils ont une attestation.
Comment bénéficier de la taxe réduite en pied de facture dès le 1er juillet ?
Les victoires du réseau FNSEA-JA sur le GNR se multiplient depuis le début de l'année. La dernière en date n'est pas des moindres…
Chez Jacky Pezet à Duneau, la portance des sols et l'herbe trop haute ne permettent pas la sortie de tous les animaux au pâturage.
Quand l'abondance nuit...
Le 16 mai, Jacky Pezet, éleveur à Duneau, n'avait pas encore terminé la mise à l'herbe et continuait à nourrir des animaux au…
Transmission
de témoin
chez Claas PDL
Pendant huit ans, Christophe Ferrandon a roulé avec Claas. Mais l'heure était venue pour lui de passer le témoin à Benoît…
Le bilan de la campagne 2024 en Sarthe
Les déclarations Pac 2024 s'étant clôturées le 24 mai, la DDT 72 nous fait un bilan chiffré de cette campagne 2024 et des…
Guillaume dans sa parcelle de maïs.
" L'assurance de rendements lissés "
A La Chapelle Saint-Rémy, Guillaume Dreux est un inconditionnel de l'ACS. Le jeune céréalier nous parle de ses vertus. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 130€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois