Aller au contenu principal

Rouge des prés : des effectifs en baisse

L’association Rouge des prés 72 tenait son assemblée générale mercredi 9 mars à Chantenay-Villedieu.

Avec un effectif de 32 000 vaches en France, le cheptel de la race Rouge des prés continue de baisser. «La moitié est enregistrée à l’état civil bovin et seulement 6900 sont inscrites à l’organisme de sélection, souligne Pascal Lecomte, l’avenir de la race est entre vos mains, éleveurs».  En s’adressant ainsi aux adhérents de l’association Rouge des prés 72, réunis en assemblée générale ce mercredi, le technicien de la race veut les encourager à s’exprimer sur leurs objectifs. «Un questionnaire sur vos souhaits d’orientation de sélection vous a été remis : n’hésitez pas à y répondre», insiste-t-il. Entre des index plutôt typés viande et des index typés renouvellement, les éleveurs doivent se positionner pour infléchir le schéma de la race locale. Certains attendent avec impatience les index génomiques pour s’appuyer sur des données fiables, que le taureau soit issu du testage ou de ferme. Actuellement, l’insémination artificielle est pratiquée sur le quart des effectifs, avec, à 70%,  des reproducteurs non porteurs du gène culard. Au domaine des rues, siège de la Sica Rouge des prés - en période de transition suite aux départ de deux salariés dont le directeur-, les jeunes taureaux continuent d’être testés. Lors de la prochaine vente de reproducteurs, le 13 avril, des mâles homozygotes culards seront présentés, à la demande d’éleveurs du Bénélux, intéressés par la race.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Un Lely Vector pour des rations plus précises
Lors d'une journée portes-ouvertes organisée par Lely le 2 juin, Charles et Mathieu Taillet ont présenté leur Lely Vector, qui…
Les comices sont de retour
L’année 2022 signe le retour des comices en Sarthe. Après deux ans d’arrêt, pour cause sanitaire, une vingtaine de manifestations…
Travailler l'agronomie pour sécuriser son système
Lors d'une session délocalisée sur l'exploitation de Dominique Defay, à Tennie, la Chambre d'agriculture a souligné l'importance…
Diversifier les fourrages pour plus d’autonomie
L’autonomie alimentaire et protéique était au coeur de l’assemblée générale de l’association Normande 72, jeudi 9 juin, à La…
Les Cuma face au défi de gouvernance
A l'occasion de l'AG de l'UD Cuma le 23 juin à Mayet, les membres des Cuma sarthoises se sont interrogées sur leur gouvernance.
L’Apad Perche teste des leviers pour gérer l’enherbement
L’association pour la promotion d’une agriculture durable (Apad) Perche tenait son assemblée générale le 8 juin à Saint-Maixent.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 142€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois