Aller au contenu principal

Rouge des Prés
Un National avec "du poids et de la longueur"

Le National de la Rouge des Prés s'est tenu de vendredi à dimanche derniers, à Château-Gontier. Un concours de haute volée qui a permis à Ourasi, de l'élevage Salmon à Astillé, d'emporter le titre de grand champion mâle. 

"Nous avons vécu un concours extraordinaire avec que des animaux de qualité !" C'est ainsi que Christian Perrin, président de l'OS Rouge des Prés, qui officiait comme juge avec son confrère sartthois Eric Naveau, a conclu, samedi 19 août, en fin d'après-midi, la remise des prix du National de la race. Un concours que le président du syndicat mayennais des éleveurs de Rouge des Prés, Damien Clemenceau tenait, depuis plusieurs années, à faire revenir dans le berceau de la race. "Il faut être persévérant…", a-t-il souligné.

Ourasi et Merveille, champions du National

Chez les mâles, c'est donc Ourasi, un taureau présenté par Bertrand et Sylvie Salmon (53), qui a décroché le Graal. "Je l'avais acheté en 2018 au Mans quand il avait 4 mois", se remémore Bertrand Salmon. Un éleveur pas peu fier de voir son taureau finir sur la plus haute marche du podium après avoir remporté sa section la veille, notamment devant Œillet de David Cadet, un taureau qui avait été primé au SIA en 2022. À l'issue d'un concours très relevé, Christian Perrin remarquait "sa très bonne culotte", ainsi que "sa largeur et sa longueur", dans ce qu'il considérait être "une section avec du poids et de la longueur". Puis Ourasi, 1 410 kg, a été jugé champion mâle adulte, devant Prince, né chez David Cadet et appartenant au Gaec Debosque de la Sarthe. "Ourasi, n'a pas été boosté et je ne lui ai mis l'anneau qu'il y a deux mois", poursuivait Bertrand Salmon.

Chez les femelles, Merveille a encore fait des… merveilles. Elle qui avait été sacrée championne au Salon de l'Agriculture, à Paris, cette année, est repartie de Château-Gontier avec une plaque pour sa victoire en section de femelles suitées, celle du championnat vache adulte, et la dernière, celle de la championne des championnes. De quoi réjouir ses éleveurs, l'élevage de Antoine et Hervé Ménard, de Montrevault-sur-Evre (49). D'autant plus que le veau de Merveille, Ulysse, est apparu, au vu des juges comme "très prometteur". "On le reverra sans doute sur des podiums", a ajouté Christian Perrin.

Le choix des techniciens

Pour ce National, les trois techniciens de la Sica Rouge des Prés ont aussi classé des animaux. Ainsi, ils ont choisi Trianon comme " Veau préféré ", de l'EARL du Ronceray (72), un veau né le 12 décembre 2022 qui "a fait la différence par la valeur génétique par ascendance", avec notamment "une mère indexée à 112". Pour leur vache "préférée", les techniciens sont restés sur le même avis que les juges. Pour eux aussi, c'est Merveille qui s'impose.

 

Le palmarès sarthois

Les prix des sections Mâles : section 2a – nés du 01/11/22 au 31/12/22 : Tsar, EARL du Ronceray. Section 7 – nés en 2019 : Prince, Gaec Debosque.

Les prix des sections Femelles : section 9a – nées du 21/09/21 au 31/12/21 : Sagesse, Alexis Vauguerny. Section 9d – nées du 01/01/21 au 31/03/21 : Sauline, Gaec Brasseul Naveau. Section 10a – nées en 2020 : Royale, Gaec Brasseul Naveau. 10b – suitées nées en 2020 : Réussite et son veau Utile, Gaec Brasseul Naveau. 

Les champions et championnes : Jeune vache : Sagesse, Alexis Vaugarny. Jeune femelle : Royale, Gaec Brasseul Naveau. 

Les prix spéciaux : Veau préféré des techniciens de la Sica : Trianon, EARL du Ronceray. Prix de famille par les pères : Gaec Brasseul Naveau. Prix de bande : Gaec Brasseul Naveau. Prix de l'élevage jeune : EARL du Ronceray.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Bureau JA72 2024-2026
Un nouveau binôme chez JA72

Mercredi 3 avril 2024, les Jeunes agriculteurs de la Sarthe ont élu leur nouveau bureau pour la mandature 2024-2026. Cyril…

Justin et Jérôme Froger ont acheté une fabrique d'aliments à la ferme (Faf) d'occasion qu'ils ont entièrement démontée à Savigny-sur-Braye et remontée chez eux.
Les belles synergies de la SCEA Froger

Seul multiplicateur français à produire des PICS x 54*, la SCEA Froger nous a ouvert ses portes pour évoquer ses derniers…

Philip Smid et son fils Enzo ont accueilli la faucheuse de la SARL Dupuy, mercredi 20 mars, qui a laissé de beaux andains d'herbe brillante, sur une parcelle de 8 ha.
Mise à l'herbe retardée, la fauche privilégiée

En Sarthe, l'humidité persistante qui engorge les sols empêche pour le moment la mise à l'herbe des troupeaux. La logique…

Un épandage sur les cultures et sans tassement dès février !

L' épandage sans tonne fait de plus en plus d'adeptes. Damien Busson nous présente les principales caractéristiques de cette…

Alors que les conditions météo ont rendu difficile l'accès aux parcelles agricoles, cette mesure doit permettre de réaliser les travaux d'entretien dans les semaines à venir.
Les haies peuvent être élaguées jusqu'au 15 avril

La Préfecture de la Sarthe vient de donner une réponse favorable à la demande de la FDSEA et des JA72 formulée le 6 mars…

Florian Hérisson avec ses gestantes sur paille. Le bâtiment construit en 2003 accueille aussi la maternité et la verraterie.
La filière Agrial porc Faf valorise le lien au sol

A Bernay-en-Champagne, Florian Hérisson a repris l'élevage de porcs familial en 2023. Il produit aujourd'hui 3 600 charcutiers…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 130€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois