Aller au contenu principal

Un nouvelle grille plus rémunératrice

Lors de son AG le 16 mai, LPS a annoncé la révision de sa grille de prix, qui relève le prix plafond à 2,13 €/kg.

L'AG de l'association LPS (les Porcs de la Sarthe) s'est tenue à Coulaines lundi 16 mai, sous la houlette de son président Jean-Claude Guilmet. L'éleveur de Saint-Michel-de-Chavaigne est revenu, dans son rapport moral, sur « la période actuelle qui offre peu de visibilité. » « Avec la flambée du prix de l'aliment et des intrants qui fait atteindre des records au coût de production du porc fermier, le conflit en Ukraine et la météo qui s'en mêle, nous avons du mal à nous projeter dans l'avenir. »

Pour faire face, LPS a mis en place une nouvelle grille de prix plus rémunératrice. Une première étape a été franchie au mois de mars 2022 avec la décision, prise avec Charal, d'indexer le prix de revient sur le coût de production -la référence est le coût de l'aliment Ifip, avec un décalage de trois mois- à hauteur de 15%. La gamme de poids payée Label a aussi été élargie jusqu'à 107 kg, pour répondre aux attentes des détaillants en recherche de porcs lourds. Une commission représentant l'ensemble des maillons de la filière (clients, grossistes, abattoir) a ensuite été constituée pour suivre le coût de production du porc fermier en Sarthe. Pour coller à l'évolution du cadran, la grille LPS vient d'être révisée en relevant le plafond de 1,68 €/kg à 2,13 €/kg.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

Un label pour se réapproprier la gestion des haies
  Le 22 novembre, le Civam AD 72 a organisé une journée technique sur l'exploitation d'Anaïs Blin, à Aigné, pour présenter le…
Des tracteurs Fédé aux couleurs de Noël
L'opération 'tracteurs décorés', initiée par des agriculteurs des cantons de la Suze-sur-Sarthe et le Mans 2, fait déambuler 13…
4L par vache de plus, grâce aux robots
  Avec deux robots A5 Lely, les associés du Gaec du Bourg neuf, à Saint-Georges-le-Gaultier, ont augmenté leur production de 4L…
Preview image for the video "Portrait de JA: Emeline GOYER".
Portrait de JA: Emeline GOYER
  
De la cameline pour la production de biocarburant
  A Théligny, Valentin Chevalier cultive depuis deux ans la cameline en dérobée en contrat avec la Scael.
Un forum transmission organisé à Cherré
La Chambre d'agriculture poursuit son projet pilote qui vise à favoriser la transmission sur le territoire de l'Huisne sarthoise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 142€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois