Aller au contenu principal

Colza et céréales se portent (trop) bien

  Les céréales et les colzas sarthois se sont fortement développés cet automne suite à des conditions d'implantation favorables.

Les conditions de semis d'automne 2022 ont été très favorables en Sarthe. Les colzas implantés en août ont parfois pâti d'un manque d'eau à la levée, mais les retards de développement ont été rattrapés en octobre et novembre. Poussés par une météo exceptionnelle, les semoirs à céréales étaient de sortie dès le 10 octobre et ont tourné  jusqu'à la fin du mois ; les levées ont été rapides sur sol chaud et les croissances continues jusqu'à l'arrivée du froid. 

Résultat : les cultures arrivent en entrée d'hiver avec suffisamment de développement, voire trop. Les colzas, dont l'état est désormais satisfaisant partout, ont poussé très fort, si bien qu'un début d'élongation est observé par endroit. « Le stade habituel est plutôt rosette, avec les feuilles plaquées au sol, explique Francis Taillandier, chargé de développement et référent cultures chez Agrial. Le risque est que si la plante entame son cycle de printemps et cherche à fleurir, elle sera plus sensible au gel hivernal. » Les blés sont déjà au stade tallage, plein tallage parfois ; en sortie d'hiver, la culture pourra être rapidement à épi 1 cm et ainsi davantage craindre le gel tardif d'avril.

Les premières pesées avant hiver rendent compte du très fort développement des colzas : de 1,5 à 1,7 kg/m² contre 800 à 1,2 kg/m² en année normale pour le négoce Maudet, 2,63 kg/m² en moyenne sur 8 parcelles (20 pieds/parcelle) pour la chambre d'agriculture. « Les gros colzas du département ont déjà absorbé jusqu'à 120 U/ha d'azote ; c'est autant d'engrais azoté minéral qui ne sera pas à apporter au printemps », souligne Franck Plessis, techinco-commercial des Ets Maudet. Pour freiner l'avancée des parcelles, il n'y a rien à faire, hormis croiser les doigts pour avoir du froid cet hiver.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Agri72

Les plus lus

60 ans d'alternance en Sarthe
Les Maisons familiales rurales de la Sarthe fêtent soixante ans d’alternance. Six décennies d’ancrage au sein des territoires…
" Je veux apporter de la nuance "
L’Agri-youtubeurre sarthois continue à tisser sa toile médiatique en signant un livre éclairant qui déconstruit les idées conçues…
Inséminer soi-même pour gagner en autonomie
 A la Flèche, Quentin Hautreux s'est formé à l'IPE avec Innoval pour encore mieux maîtriser sa reproduction. Le Gaec des Courbes…
L'anticipation comme sécurisation
Les pensions de retraite agricoles sont souvent insuffisantes. Mais il existe différentes stratégies d’épargne pour se constituer…
Sollicitez l'amortisseur tarifaire
Le dispositif d’amortisseur tarifaire sur l’électricité est entré en vigueur au 1er janvier 2023. Il le demeurera jusqu’au 31…
" On ne nous laisse pas le temps "
La Cour de justice européenne n’autorisera pas en 2023 une troisième dérogation pour l’utilisation des NNI, des molécules “…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 122€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Agri72
Consulter l'édition du journal Réussir Agri72 au format numérique
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois